Sélectionner une page

Le Port Intercommunal de pêche
et de plaisance de Sainte-Marie

Implanté à l’extrémité Est de la piste principale de l’aéroport Roland Garros, à l’île de La Réunion dans l’océan indien, le port Intercommunal de pêche et de plaisance de Sainte-Marie a vu le jour en 1996 à la suite de l’extension de la deuxième piste de l’aéroport, au bout de laquelle il se loge.

Situé à 9 km de Saint-Denis , le chef-lieu et à 1 km du centre-ville de Sainte-Marie, il s’étend sur 3 hectares environ.

Le site portuaire propose un premier bassin, équipé de 6 pontons sur pieux et d’un ponton sur le versant ouest,  d’un avant bassin à l’entrée est configuré pour recevoir 180 bateaux à faible tirant d’eau pour les pêcheurs professionnels ou occasionnels ainsi que pour les bateaux de sauvetage en mer de la Société aéroportuaire et de la SNSM.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un enjeu stratégique pour le Nord

22 octobre 1997 et 1er janvier 2001. Deux dates étapes. 

Celle de la création de la Cinor en Communauté de communes (Saint-Denis, Sainte-Marie, Sainte-Suzanne scellant leurs destins en répondant au défi du développement de leur territoire) et celle de sa transformation en Communauté d’Agglomération. 

Depuis, plus de 20 ans se sont écoulés. 

Des années marquées du sceau du développement où la Cinor, communauté de projets, a pris toute son ampleur pour devenir la première Communauté d’Agglomération de La Réunion de l’outre Mer. 

Un statut renforcé au fil du temps et qui lui confère une responsabilité majeure dans le développement de l’île. 

Aussi, respectueuse de l’esprit de coopération intercommunale, la Cinor a concrétisé au cours de ces dernières années au cours plusieurs mises en chantier touchant à l’ensemble de ses domaines de compétences.

Et cela continue avec le Projet de Territoire de la Cinor qui porte, entre autres, le projet de modernisation et d’extension du port, avec de nouveaux aménagements, et, dans une seconde étape, la création et d’un arrière port à vocation économique. 

Accueillant environ 180 bateaux à faible tirant d’air, le site portuaire intercommunal va être ainsi rénové et agrandi au cours de cette année 2019. 

Un projet dont la Cinor a finalisé le contenu et qui a été validé à l’unanimité -faut rare pour ne pas le souligner- par le Conseil Communautaire lors de la séance du 7 décembre 2017 avec ouverture du chantier programmée en avril 2019 pour une livraison attendue mi 2020. 

Ce futur chantier reposera sur un partenariat avec l’État, l’Europe, la Région et la ville de Sainte-Marie, dans le cadre du souci de «construire l’avenir ensemble». Il constitue un enjeu stratégique majeur pour le Nord de l’île. 

Nous vous proposons de découvrir ce projet dans les pages qui suivent. 

Bonne lecture à tous.

Jean-Alix COINDEVEL
Directeur éditorial
alix.coindevel@cinor.org